UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2016

Histoire de sauvetage

Les gardes côtes italiens qui tous les jours ramènent des centaines de migrants sains et saufs sur les ports de Sicile ont aussi le temps d'aller repêcher des chatons qui se noient.

C'est arrivé vendredi. Les gardes-côtes de Marsala alertés par des enfants, ont vu le tout petit chat qui se noyait dans le port, un a plongé et l'a ramené à bord. Il lui ont fait du bouche à bouche et un massage cardiaque.

Ce qui m'a touché, c'est entendre le garde côte  l'encourager "Sù, dai piccola" allez ma petite vas-y. On voit bien comment il masse le tout petit corps. "Forza" Il continue à l'encourager. il lui souffle dans la gueule "dai genia, dai sù" il continue à l'encourager "allez vas-y" , comme s'il s'agissait d'une personne.

Son collègue lui dit "è svuotata" elle est vidée  Mais il continue son travail. Son collègue lui fait remarquer que l'eau est en train de sortir de son nez de sa bouche (dal naso sta uscendo). Il l'a retourne et la caresse ensuite tout doucement. On entend comme un vague miaulement. Et l'exclamation "Respira ! Respira !" elle respire, elle respire ! "chiamate un veterinario, respira !"  Appele le vétérinaire !  "Dai che ci sei" dit le garde côte, avec un sourire dans la voix ça y est, tu y est arrivée. Et son collègue lui dit de la mettre à l'ombre "Mettiamola all'ombra".

Et voilà. Leur boulot c'est de sortir en mer et récupérer parfois des cadavres. Ils souffrent de cette misère humaine qu'ils côtoient tous les jours - je le sais car parfois des reporters danois passent la journée avec eux sur leurs bâteaux et je sais que c'est dur, on les voit étouffer des larmes. Et bien ces hommes ils ont le temps de sauver un chaton, pour faire plaisir à des enfants et ils sont tout contents que le chaton soit vivant. Moi de voir cette video lundi, ça m'a mis du baume au coeur.

Le chaton a été "adopté" par les gardes côtes de Marsala et appelé Charlie.


 

 

Commentaires

un peu frustrée car je n'ai pas pu voir la vidéo...mais je te comprends: ça te change un peu de voir ça!

Écrit par : marie-andrée | 10/08/2016

Les commentaires sont fermés.