27/07/2014

Square de la rue du port-royal

Les massifs de ce jardin dont j'ai oublié le nom sont particulièrement kitch mais ce mélange de textures et de couleurs est très gai.

2014-07-26-17-14-35.jpg2014-07-26-17-15-54.jpg2014-07-26-17-16-45.jpg2014-07-26-17-15-15.jpg

14:34 Publié dans Fleurs, Jardin | Lien permanent | Commentaires (0)

Psychologie enfantine

Je me détend dans un très joli jardin pas loin de la rue des Francs-Bourgeois, celui de la maison de l'Europe. Pour y accéder, il faut traverser la cour de l'hôtel XVIIIe, aller tout de suite à gauche, dans le hall on aperçoit sur la droite un petit couloir qui vous mène au jardin, peu fleuri, doté d'un grand rectangle de pelouse avec quelques jeux en bois pour enfants de 2 à 4 ans. Des bancs et des fauteuils en teck en garnissent les côtés.

2014-07-26-16-17-06.jpg

Je m'installe dans un coin. Tous les bancs sont occupés. Sur la pelouse un groupe de jeunes hommes qui parlent en français et puis reviennent à leur langue maternelle, l'anglais. Un surtout est parfaitement audible, raconte ses déboires dans son job actuel avec un chef de service sadique et des clients débiles. Je crois comprendre qu'il travaille dans une boutique...

Arrive une famille traînant un cabas sur lequel est accroché un bouquet de ballons gonflés à l'azote aux charmantes couleurs.

2014-07-26-16-32-05.jpg2014-07-26-16-35-03.jpg

 

Une petite fille blonde avec une très jolie robe de fête me fait immédiatement comprendre la situation. Il s'agit d'un goûter d'anniversaire. Les invités vont se joindre au goûter pic-nic. Le papa, anglo-saxon, s'occupe de gonfler les ballons pouf, sa fille se saisit immédiatement du rose et part rebondir sur la pelouse.

Peu à peu d'autres enfants arrivent, qui apportent des cadeaux qui ne sont presque pas regardés par l'intéressée. Une des invitées, charmante bambine blonde en jupette jean et t-shirt design, tente en vain de lui tendre son cadeau. Quand à son tour elle veut jouer à la balle, la reine de la journée la lui arrache des mains en lui disant que c'est sa balle. Quand on lui explique que ce n'est pas gentil, elle part à l'autre bout du jardin rouge et en larmes. Le père tente un "It's just a ball". Finalement, l'invitée lui court après avec la balle et la lui rend.

La mère, française, sort un flacon de bulles de savon. Tout de suite, sa fille le lui prend des mains et commence à souffler. C'est hyper joli. En voulant montrer comment faire des bulles à une petite amie, elle ne se rend pas compte qu'elle ne tient plus le flacon droit et elle le vide quasiment dans la pelouse. Sa mère n'a pas eu le temps de la mettre en garde. Re-larmes et crise. Sa maman la console, la prend dans ses bras et tente de la calmer. Une autre invitée arrive et veut tout de suite lui donner son cadeau, mais elle ne quitte pas les bras de sa maman et continue à hurler. Sa maman lui dit, ne t'inquiète pas, je t'en donnerai d'autres...

La nouvelle arrivée s'intéresse aux ballons de baudruche. Immédiatement, la reine de la fête se précipite et dit ils sont à moi ! Sa maman tempère et explique qu'à la fin de l'après-midi chacun repartira avec un ballon. La petite continue en se saisissant des ficelles, ils sont à moi. Elle est si brusque, qu'elle arrache le noeud et tous les ballons s'envolent dans le ciel ! Pleurs évidemment ! Je vous laisse deviner la réaction de la mère. Ma pauvre chérie, ce n'est pas grave. Regarde comme ils sont jolis dans le ciel !

J'ai trouvé très étrange comment cet enfant sabotait littéralement sa fête d'anniversaire. 

Je suis partie avant que la nourriture soit déballée... (Je me demande ce qui se serait passé avec le gâteau !)

J'ai été frappée par son comportement. Il me parait que cette petite, alors qu'on tente de lui éviter toute frustration, se met constamment et paradoxalement toujours en condition d'être frustrée. Par ailleurs, elle contrôle toujours tout. Ce qui est à la longue épuisant.

En somme, elle a tout pour être heureuse, mais ne me parait pas si heureuse que ça.

26/07/2014

Ma nièce est connectée !

La semaine dernière j'ai la bonne surprise de recevoir un email de ma nièce, 9 ans et demi !

Je me dis, voici des parents bien modernes. 

Le mail était écrit sans une seule faute de frappe ou de grammaire. Elle me rapelle à l'ordre quant à une proposition que je lui avais faite il y a un certain temps de l'emmener au Parc Asterix.

Elle me relance d'ailleurs ce qui montre qu'elle a parfaitement compris ce à quoi sert un courrier électronique. Chapeau !

Je trouve ça super qu'elle ait une adresse mail plutôt qu'un téléphone portable.

Pour respecter la net étiquette nouvelle, je lui ai répondu en mettant en copie ses parents...

Elle signe, ta nièce Luce.

Je signe, ta tante Elena...