UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2015

Etape 5 : retour vers le Châtillonnais via Saulieu et Semur en Auxois

Vendredi matin nous partons.

Nous évitons à tout prix Autun et son rond point infernal et passons par le haut, en traversant St Prix, St Léger en Beuvray, et finalement ces petites départementales sont très agréables. Une halte à Anost, où j’achèterai le journal et des biscuits à l'épicerie au centre du village. Nous verrons deux splendides châteaux sur la route. Nous arrivons à Saulieu vers midi et nous mettons en quête d'un restaurant après avoir visité la cathédrale St Andoche dotée d'un orgue moderne extraordinaire et de chapiteaux romans très beaux.

DSCF7170.JPG

 

DSCF7161.JPG

DSCF7164.JPG

DSCF7168.JPG

DSCF7162.JPG

DSCF7167.JPG

DSCF7166.JPG

J'ai beaucoup aimé ce tableau de St Vincent de Paul et cette très belle Vierge :

DSCF7163.JPG

DSCF7165.JPG

 

Non, nous ne sommes pas allés manger à l'auberge de Bernard Loiseau (le menu le moins cher est à 175 euros), mais nous avons trouvé "La vieille auberge" où nous avons très bien déjeuné dans un petit jardin ombragé par des pommiers et des pruniers, sur des chaises à jardin en plastique servis par la fille de la maison, une adorable et compétente jeune fille de 17 ans et sa maman qui nous a donné deux pavés de charolais aux morilles et d'exquis gratins de fruits rouges. Je me suis payé le luxe de deux verres de Montrachet vu que la maison acceptait les chèques vacances. Nous avons donc fait notre halte gastronomique.

Nous avons ensuite passé un petit moment dans le musée de Saulieu où se trouve une salle consacrée à Pompon. Et ensuite nous avons repris la route.

DSCF7152.JPG

Cette fois-ci nous nous sommes arrêtés à Semur en Auxois dont j'avais admiré les remparts de loin.

Semur en Auxois est une ville de caractère qui mérite vraiment le détour.

Elle est entourée de beaux remparts et bordée par l'Armançon. La vieille ville est jolie, on y remarque un certain renouveau, des commerces anciens ont été rachetés et transformés en appartements. On y trouve de magnifiques hôtels particuliers avec de beaux jardins qui ont un accès privé aux remparts.

DSCF7189.JPG

DSCF7188.JPG

DSCF7172.JPG

L'église Notre Dame est un bel édifice qui comporte un orgue magnifique que nous avons pu entendre (répétitions d'un concert) et des vitraux, dont certains évoquent la 1ère guerre mondiale.

DSCF7173.JPG

DSCF7176.JPG

DSCF7181.JPG

DSCF7178.JPG

DSCF7175.JPG

DSCF7185.JPG

DSCF7192.JPG

DSCF7193.JPG

12/08/2015

Etape 4 : monte western dans le Morvan

En rentrant de notre expédition dans les gorges de la Canche, nous avons la surprise de voir arriver un groupe de trois cavaliers. Il y a beaucoup de randonneurs à cheval dans le Morvan, nous en avons croisé plusieurs pendant notre séjour, et j'ai remarqué que beaucoup de gîtes accueillent des chevaux ou des ânes. Mais eux étaient plutôt spéciaux ! Habillés comme des cowboys avec des stetsons sur la tête, sauf la femme du groupe, et en plus au lieu d'arriver à pied en tenant leurs chevaux par les reines, ils sont arrivés tels des cowboys, en selle. Ils ont accroché leurs chevaux aux bouleaux (qui ne sont pas vraiment faits pour) et ont commencé à les décharger en jetant tout leur bardas par terre.

J'adore les chevaux, je suis donc allée voir.

Sur les trois cavaliers, un était plutôt gentil et semblait content de mon intérêt. J'ai donc su qu'il s'agissait de quatre véritables quarter-horses américains, et le cheval de sa femme, l'alezan que j'ai photographié, était même une fille d'un champion américain de "rening". M. et Mme Arcelus sont allés leur montrer la prairie toute proche où ils pouvaient poser leur bêtes.

Ici de dos, la femme du groupe...

DSCF7096.JPG

DSCF7097.JPG

DSCF7098.JPG

DSCF7100.JPG

DSCF7104.JPG

Fenouil s'est un peu pris le bec avec le mâle berger australien et l'a tenu, malgré sa petite taille, en respect.

Elle semble avoir adopté Marc.

 

11/08/2015

Etape 4 : les gorges de la Canche


Pour notre dernier jour, nous optons pour un des sites phares de la région, les Gorges de la Canche. L'itinéraire est très bien fléché et notre hôte nous a prêté une carte IGN. Nous pouvons arriver au début du sentier en voiture, un petit parking à gauche d'une route forestière permet aux marcheurs d'y laisser leur voiture. Au lieu de nous diriger sur la droite, comme Olivier Arcelus nous l'avait indiqué, nous partons au début du sentier fléché, ce qui n'est pas un mal, car le sentier étroit et escarpé est plutôt sportif et nous nous sommes demandé comment nous l'aurions fait en fin de promenade, une fois fatigués par deux heures de marche...

Immédiatement nous sommes plongés dans une nature sauvage. Si on n'entendait pas les voitures sur la départementale qui borde sur la gauche cette petite rivière, nous pourrions nous croire coupés du monde. Le sentier nous y conduit en descendant la combe. Magique.

Nous croiserons une famille néerlandaise et une famille française, dont à part le père, personne n'était vraiment chaussé correctement. La petite fille de 5 ans environ n'avait que des petites baskets en toile. Elle souffrait visiblement et était épuisée.

Cette randonnée restera gravée dans ma mémoire. Après la rivière et ses cascades, les gués que nous avons franchis sans difficulté, nous traverserons à nouveau des forêts magnifiques, dont le Bois brûlé, pour émerger au bout d'une grande boucle à notre parking.

DSCF7046.JPG

DSCF7047.JPG

DSCF7050.JPG

DSCF7052.JPG

DSCF7055.JPG

DSCF7056.JPG

DSCF7058.JPG

DSCF7059.JPG

DSCF7062.JPG

DSCF7063.JPG

DSCF7070.JPG

DSCF7071.JPG

DSCF7073.JPG

DSCF7075.JPG

DSCF7080.JPG

DSCF7084.JPG

DSCF7085.JPG

DSCF7094.JPG

DSCF7095.JPG

Un peu partout des panneaux de mise en garde de l'EDF contre une brusque montée des eaux... Mais quand tu te promènes, comment savoir s'ils vont vider un bassin de retenue ou pas ? Est-ce qu'une sirène retentit ? Si on se trouve au fond de la combe comment faire ? J'avoue que je suis restée assez perplexe.