UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2012

La FDJ s'attaque au Château de Versailles

En sortant du Max Linder je descend le Bld Poissonnière et mon oeil est attiré par la publicité pour un nouveau jeu à gratter.

Je ne resiste pas et entre dans la boutique où je suis obligée de faire la queue car nous sommes vendredi et bcp de gens font des grilles flash pour le tirage de samedi. Je me contente de dépenser 3 € pour ça :

Chateau de Versailles1.JPG

Le soleil est celui qui se trouve sur toute la communication du Château. Le dessin est une élaboration d'une photo de la cour de marbre (le photographe est d'ailleurs crédité). Admirez les fleurs de lys sur le ruban doré "gagnez jusqu'à 30 000 €"...

Après Jeff Koons et l'art contemporain, voici les jeux à gratter ! Je sais, ce n'est absolument pas comparable mais je me demande qui a eu l'idée de vendre le nom "Château de Versailles" pour un jeu à gratter. Combien cela a-t-il rapporté à l'etablissement public ? Est-ce un contrat dont Jean-Jacques Aillagon peut se vanter ?

Le nom de Versailles fera-t-il autant rêver que Vegas (dont le spot publicitaire avec Brenda et Brandon me faisait mourir de rire : http://www.youtube.com/watch?v=_zmUwRlLOmY) ? Cela me conforte dans mon idée que le mythe de Louis XIV et de la grandeur de la France est encore bien ancré dans l'imaginaire français. Mais je ne crois pas qu'associer les supposés fastes versaillais à un jeu de hasard où théoriquement on banque tout de suite ça marche vraiment... Rappelez-vous comment ça s'est terminé tout ça, par la guillotine !

En mettant mon jeu dans mon sac, je constate qu'une famille rom s'est elle aussi laissée prendre par les promesses de gains du Château. J'espère qu'elle aura eu plus de chance que moi.

Chateau de Versailles2.JPG

Les commentaires sont fermés.