UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2012

Dietz & Schwartz

Mon père n'aimait pas la variété. S'il y avait quelque chose qui le hérissait, c'était quand nous écoutions des émissions de télé de l'après-midi, celles où les chanteurs viennent vendre leur tube du moment. Plastic Bertrand, les Mattia Bazar, ou i Ricchi e Poveri, tout ce qui a fait ma jeunesse était banni de la maison. Même Brassens ne trouvait pas grâce à ses yeux : il chantait faux disait-il (ce qui est vrai, Brassens est d'un demi ton plus bas que sa guitare, mais qu'importe, nous adorions La Chanson de l'Auvergnat). Bref. Quand il n'était pas là, Maman mettait la BO d'American Graffiti et nous apprenait à danser le twist. Nous écoutions Simon & Garfunkel (Cecilia était la chanson préférée de mon petit frère qui avait à peine 4 ans quand le 33 tours est arrivé à la maison). Ca n'a pas empêché mon autre frère d'écouter les Beatles à 10 ans et de vite passer à Iron Maiden, Led Zeppelin, Alan Parson's project et la new wave anglaise... Tout ça pour dire qu'à la maison la différence entre "grande musique" et l'autre, la musique commerciale ou populaire, existait. Or, quand j'écoute certaines chansons de Dietz & Schwartz je trouve qu'il faut être un pur génie pour atteindre ce résultat d'excellence en seulement 2'30. 

Je pense plus particulièrement à "A Shine on your shoes" (1932) chantée par Mel Tormé. Fred Astaire l'interprète dans la Comédie musicale "Band Wagon" (vous la trouverez facilement sur internet), mais Mel Tormé possède un swing qu'Astaire n'a pas. On peut entendre sa version ici : 

http://www.musicme.com/#/Mel-Torme/albums/My-Kind-Of-Music-0731454379526.html

(Profitez en pour écouter aussi "You and the night and the music", toujours de Dietz & Schwartz)

Les paroles sont toutes simples mais d'une efficacité extraordinaire. Ca raconte que si on a les chaussures qui brillent, ça change tout, c'est comme si on avait une petite musique dans le coeur et que ça vous fait affronter le monde avec entrain chaque jour.

Très naïf, très américain, mais parfois on a besoin de petites choses comme ça. Et quand on écoute Mel Tormé, on oublie la simplicité un peu béate des paroles tellement il nous épate par l'élégance absolue avec laquelle il interprète cette mélodie.

When there's a shine on your shoes 
There's a melody in your heart 
With a singable, happy feeling 
What a wonderful way to start 
To face the world every day 
With a "deedle-um-dee-di-di" 
Little melody that is making the world go by 
When you walk down the street 
With a happy-go-lucky beat 
You'll find a lot in what I'm repeating 
When there's a shine on your shoes 
There's a melody in your heart 
What a wonderful way to start the day

Ci dessous la compilation d'où est extrait "A Shine on your shoes". 
Dietz and Schwartz sont les auteurs de "Dancer in the dark"... Quand même !
MI0001728502.jpg

22:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.