UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2013

Fête des plantes, fruits et légumes de St Jean de Beauregard

Ce dimanche j'ai pu retourner à St Jean de Beauregard. J'avais découvert cette manifestation il y a trois ans. A mon grand regret, la très jolie primevère achetée chez un pépiniériste anglais est morte l'hiver dernier, à cause du froid. J'avais oublié de la rentrer. La sublime petite orchidée achetée chez un sympatique pépiniériste belge d'origine italienne a, elle aussi, fini par mourir. Tant pis. J'ai du rater quelque chose. Les deux horticulteurs où j'avais acheté ces petites merveilles n'étaient pas là mais il y en avait plein d'autres. Cette fois-ci j'ai acheté des bulbes de narcisses chez un hollandais. En lui demandant si je pouvais payer par carte bleue il m'a dit que non : les bulbes poussent dans le sable et les machines à carte bleue et le sable ne font pas bon ménage ! Mais j'ai réglé par chèque. Je les planterai cet automne et on verra au printemps ce que ça donne. Ma mère s'est laissée tenter par quelques bulbes de safran, mais la culture est loin d'être facile. 

Le temps était maussade, mais il n'a pas plu. Le mélange de gens ordinaires, d'amateurs de jardins et d'originaux un peu frappés est assez réjouissant.

Les pépinières du Morvan avaient eu la bonne idée de délimiter l'espace de vente par une petite clôture en fagot du plus bel effet. Un pépinieriste anglais était venu avec sa collection de gentianes. J'ai adoré le rosier buisson meilland "Hot Cocoa" d'un rouge orangé chaud et délicatement parfumé, et l'academia, églantier rose pâle aux étamines roses foncées, au parfum puissant.

Les potagers du château avec leur floraison de dahlias flamboyants rangés par carrés de couleurs étaient une fête pour les yeux. Les fleurs tombées étaient disposées dans les vasques (de vieux tonnaux coupés en deux) situées sous les robinets. Sans compter le verger où des tables et des chaises de jardin permettaient de déjeuner tranquillement.

Vous avez compris, j'aime St Jean de Beauregard. Un hic, les avions qui passent au dessus de votre tête, me rappelant le jardin de mon frère à Sydney. La proximité d'Orly est une calamité sonore. 

 

DSCF5022.JPGDSCF5031.JPGDSCF5036.JPGDSCF5045.JPGDSCF5053.JPGDSCF5054.JPGDSCF5067.JPGDSCF5071.JPG.
DSCF5043.JPGDSCF5074.JPGDSCF5070.JPGDSCF5075.JPG

14:29 Publié dans Jardin | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.