UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2014

Une histoire australienne, et de chat...

L'hsitoire qui tourne sur les sites anglo-saxons... En France je ne pense pas que ça arriverait...

En bref. La famille Perceval a mis en vente sa belle maison victorienne dans la banlieue de Melbourne. Des dizaines d'acheteurs ont visité la maison et personne n'a fait d'offre. Tous se sont complimentés sur la beauté de leur chat, Tiffany, un ragdoll cat aux longs poils soyeux âgée de 4 ans. L'agent immobilier, pour faire une boutade, leur propose de mettre le chat en option pour réussir leur vente, et effectivement, une famille prend l'offre au sérieux et propose même 140 000 $ en plus pour être sûrs d'avoir le chat, leur petit garçon ayant craqué sur elle !

Préoccupation des amis des bêtes, mais est-ce que Tiffany est d'accord, ne va-t-elle pas être malheureuse ? Non affirment les propriétaires, car elle sera confiée à une famille aimante, avec un plus jeune enfant (leur fils a 19 ans) qui s'occupera bien d'elle et qu'elle sera contente de ne pas changer d'environnement. Evidemment elle leur manquera, mais finalement, comment résister à l'appel des dollars ? Et en plus ils vont pouvoir rester avec elle encore deux mois, le déménagement ne se fait qu'en décembre... 

Ici la video, de la chaîne de télé de Melbourne "7", avec accent typique de la jeune journaliste envoyée spéciale  devant la maison en question...

https://au.news.yahoo.com/vic/a/25253369/melbourne-family-sells-pet-cat-for-140-000-to-seal-house-deal/

Ci dessous Tiffany.

cat-house-large-.jpg

 

16:25 Publié dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.