UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2014

Chat à la fenêtre

DSC00170.JPG

31/12/2013

Chien triste

C'est une histoire qui se passe dans le Ningxia, une région autonome du nord de la Chine. L'agence anglaise Reuters a tourné un sujet sur un chien de rue tout triste parce que son compagnon a été écrasé par une voiture. Il est resté collé au cadavre de son ami toute la nuit, malgré le froid. La chose est suffisamment frappante pour qu'elle ait suscité la curiosité du propriétaire du restaurant situé en face, dument interviewé par le reporter.

Je n'ai pas l'impression que traditionnellement la Chine ait un amour immodéré pour les animaux et les chiens en particulier. Ce sont plutôt les occidentaux qui sont friands de ce genre d'histoires, notamment les Anglais. 

Donc, dans ce carrefour fréquenté de la ville de Yinchuan, nous voyons ce petit corniaud jaune, de taille moyenne, rappellant un pekinois, l'air tout triste et abattu, la tête posée sur le flanc du cadavre d'un autre petit chien sembable, blanc avec quelques taches. Quelqu'un a posé un tabouret bleu clair près des deux bêtes afin de les protéger de la circulation. Finalement un homme va ramasser le chien mort (il est au milieu de la rue, ça gêne), le petit chien jaune le suit en jappant. Le chien est enterré dans un trou creusé à la va-vite dans une plate-bande au grand désespoir du chien jaune. Plan de fin sur le petit chien jaune s'enfuyant suicidairement dans la rue, au milieu des voitures. On sent qu'il ne va pas faire long feu.

Voici la video sur le site Reuters, telle que j'ai pu la voir. C'est émouvant.

http://www.reuters.com/video/2013/12/29/chinese-pup-mourn...

J'aime le plan de fin avec le chien s'échappant en contre-jour au milieu de la circulation.

Que les animaux puissent éprouver de la tristesse à la perte d'un être cher est un sujet étudié par des éthologues. Pour en savoir plus : "How animals grieve" par Barbara J. King

http://www.npr.org/blogs/13.7/2013/04/11/176620943/when-a...

POur ma part, j'ai osé parlé d'un chien écrasé en conférence de rédaction, l'équipe du jour ayant le sens de l'humour...

06/11/2013

Chats japonais

Il y a 15 jours, Brain magazine comparait une vidéo de petites filles de quatre ans à un gala de fin d'année scolaire (filmé vraisemblablement par un géniteur) aux videos de chats.

Une amie m'a envoyé une photos extraite d'un site japonais. J'ai facilement retrouvé la source. Il s'agit d'une styliste qui outre des petites poupées traditionnelles en bois peint photographie ses chats à longueur de journée. je connaissais déjà le chat star du web, Maru, maintenant il y a les chats sans nom de cette charmante jeune femme.

Ils sont un peu ses enfants. La preuve, elle leur a acheté une chaise longue :

guremike.jpg

guremike1.jpg La paire de "Scottish folds", frère et soeur dont les oreilles ne sont pas pliées comme elles devraient, nés au Japon en mars 2008. Pour l'instant, ils n'ont pas de nom, nous dit leur maîtresse.

frère et soeur.jpg

 

Personnellement je les trouve assez rigolos.

Le site de cette japonaise http://guremike.jp/about/ est très clair, très épuré. Du coup, toutes ces photos de chats, très lisses, sans contrastes, aux tons exclusivement pastels, blanc, gris, crème, beige, et photograghiés dans un appartement dépouillé, aux murs blancs, finalement très japonais ikea, ont un effet hypnotique de par leur répétition qui peut même atteindre une forme d'art. Vous verrez, il y en a des dizaines et des dizaines, tout ça multiplié par semaines et par mois ça fait beaucoup !

Là où vraiment nous atteignons des sommets c'est ici, dans cette série que j'ai appelée Les Aubergines.

Bref. Je vous laisse juger.

aubergine1.jpgaubergine2.jpgaubergine3.jpg

19:23 Publié dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (1)