UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2009

Vraies tomates italiennes

J'ai acheté ces boîtes de tomates pelées d'une marque inconnue car il y avait une offre spéciale au supermarché à côté de chez moi. Je n'ai pas vraiment fait attention à l'étiquette, j'ai juste vérifié qu'elles venaient vraiment d'Italie.

Aujourd'hui j'ai fait des courgettes farcies et au fond de mon plat, avant de le glisser dans le four, j'ai versé une sauce tomate que j'ai faite avec cette boîte. Et là j'ai lu l'étiquette... (Cliquez sur la photo pour la voir en grand.)

DSC_0002.JPG

Comme elle le laisse supposer, s'il y a les "vraies" tomates italiennes, c'est que forcément il y en a des fausses ! A Naples ça a été le cas. Il y a eu en février dernier un scandale de la fausse tomate pelée napolitaine qui au fait était juste teintée et mise dans une boîte dont l'emballage disait "Pomodori San Marzano" le tout fabriqué par des Chinois en direction du marché américain (je vous renvois à l'article dans le lien ci contre). Je comprends ce qui a poussé l'équipe marketing (à moins que ce ne soit que le propriétaire de la marque ou de l'usine et qu'il se soit passé d'une agence) à écrire "vraies tomates italiennes". Je pense qu'il ou elle ne fait pas la différence entre "vrai" et "véritable". En tous les cas, moi ça m'a fait bien rire..

Donc ce soir je mange des courgettes longues, évidées, farcies avec de la ricotta mélangée à des fines herbes hachées (menthe, basilic, petit oignon frais blanc), assaissonée de parmesan, poivre, sel et avec quelques pignons de pin. Je prépare une simple sauce à la tomate avec donc une boîte de tomates concassées. Je fais d'abord revenir des oignons avec des graines de fenouil dans de l'huile de l'olive. Quand ils ont blondi je verse mes tomates de dessus. Un peu de sucre (pour éviter l'acidité), sel, poivre. Je fais cuire environ un quart d'heure, à feu doux. Et je rajoute du basilic (encore) au dernier moment. Tout ça au four avec les courgettes farcies, à 200°. Bon c'est sûr, ce soir il fait chaud. Le four dégage de la chaleur, mais je m'en fous. Pendant que ça cuit, je peux faire autre chose.

 

http://www.rainews24.it/ran24/rainews24_2007/magazine/agridossier/18022009.asp

Les commentaires sont fermés.