UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2010

Sardines

Au bureau aucun poisson d'avril. Moi j'avais bien une idée mais on m'a dit qu'il valait mieux ne rien faire car, comme nous sommes une chaîne internationale, après il faudrait faire un démenti et ce serait compliqué. Pourtant je ne sais quelle radio en a fait un excellent, comme quoi le gouvernement allait inventer une taxe methane ! Avec interview de l'élèveur de bovin disant qu'avec 200 vaches laitières ça ferait cher la taxe methane. Bref.

Du coup, au hasard de mes recherches de poissons je tombe sur cette plateforme blog américaine qui s'appelle The Committed Sardine. Moi j'aime beaucoup les sardines, qu'elles soient fraîches ou en boîte. Du coup je suis fort contente de découvrir qu'un blog ait choisi ce poisson comme emblème pour parler des problèmes du système éducatif américain. En effet, il explique (le créateur du blog) qu'une baleine a besoin d'au moins 2 minutes pour tourner à 180° tellement elle est grande, évidemment la sardine n'a pas ce genre de problème. Il compare le système éducatif américain à une baleine.

"A little known fact is that a blue whale is so large that when it decides to turn around, it can take 2 to 3 minutes to turn 180 degrees so that it can swim in the opposite direction. As a result, some people have drawn a strong parallel between blue whales and our school systems. It just seems to take forever for schools to turn things around. Our ability to adapt to changing times helps explain at least in part the rise in demand for vouchers, charter schools, home schooling and virtual schools. There are some people who just don't believe, or don't want the public school system to turn things around in time.

But compare the cumbersome way a blue whale turns around to how a school of fish turns around - specifically a school of sardines - which has the same or even a greater mass than our whale. A school of sardines can turn almost instantly. So the question that comes up is - how do they do this? How do they know when to turn? Is it ESP? Do they use cell phones? Are they using the Internet?

The answer is both a little simpler and quite a bit more complex. If you take a careful look at a school of sardines you'll notice that, at first, the fish all appear to be swimming in the same direction. In reality, at any time there will be a small group of sardines swimming in a different direction, one that tends to move against the flow or against conventional wisdom. As they swim in another direction they cause conflict. This creates some friction and general discomfort for the rest of the school.

But finally, when a critical mass of truly committed sardines is reached - not a huge number like 50 percent or 80 percent of the school, but 15 to 20 percent who are truly committed to a new direction - the rest of the school suddenly turns and goes with them - almost instantaneously!"

Donc voici le lien : http://www.committedsardine.com/sardines.cfm

Sur lequel j'ai trouvé une réjouissante video d'un professeur détruisant un ordinateur portable :

http://www.youtube.com/watch?v=t5w-7IpI0fI&feature=player_embedded#

Au fait, après avoir favorisé l'utilisation des portables en cours, les facs américaines se sont rendues compte que c'est au fait un élément très perturbateur: les étudiants passent autant de temps à surfer sur le net, à aller sur facebook, qu'à prendre des notes. Les résultats des étudiants qui ont un "laptop" en cours sont équivalentes à ceux d'étudiants n'allant pas en cours.  Je vous invite à regarder la video (qui a fait un carton à son époque sur You Tube) et surtout à lire l'article. Bien sûr, quand tu penses que HP a passé un contrat avec l'ESSEC - les étudiants il y a quelques années étaient quasiment obligés de s'acheter un ordinateur portable - et a installé le WIFI partout ça laisser à penser.

Bon 1er avril.

 

sardines.jpg
Dans les mers chaudes d’Afrique du Sud, les grands requins blancs attaquent un banc de sardines. (Muhammad Sabri/AFP)

 

PS : le seul truc qui me chiffonne dans ce blog américain, c'est de ne pas savoir qui est derrière. Qui est ce Savvy group à part le fait qu'ils sont basés au Canada, en British Columbia pour être exact ?

La métaphore de la sardine me préoccuppe un peu. Oui, une grosse baleine a du mal à changer de direction, mais que dire alors du banc de sardines qui change facilement ? Quelle place pour l'individu au sein du banc de sardines ? Il suffit de seulement 15 à 20% d'individus motivés dans un groupe pour le faire bouger. Ce qui explique peut-être pourquoi la Ligue du Nord a remporté les élections en Italie. Ca fait peur. Qu'attend le reste du banc pour se bouger ?


 

Les commentaires sont fermés.