UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2010

La dispersion c'est l'hypertexte de l'esprit.

Il y a quelques semaines je déplorais le fait qu'internet ne faisait qu'aggraver une de mes tendances chronophages: la dispersion, ce qui me mène également à la distraction.

Au fait, en lisant le Libération spécialement édité par Karl Lagerfeld je découvre que Monsieur Karl fait 15 choses à la fois, au fait, je cite Libé, il est "hypertexte".

512116_sans-titre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, je ne voudrais pas être prétentieuse, voire, übernarcissique, mais je peux dire la même chose : je suis, moi aussi, très "hypertexte".

 

"Il y a des  moments aussi où les lieux sont traversés par des gens en bleu de chauffe, les mains calleuses, qui réparent on ne sait quoi et déparent dans ce qu'on imagine du quartier général d'un tel homme. Il y a surtout, sans arrêt, cet esprit "hypertexte" de Lagerfeld, encyclopédiste à la Diderot qui pratique la digression, la parenthèse, l'anecdote, de manière totalement compulsive, ce qui donne une conversation aussi décousue qu'emballante." Françoise Marie Santucci - Libération 22 juin 2010


Je passe sur les "gens" en bleu de chauffe qui déparent rue de Lille... Par contre F.M Santucci se trompe quand elle dit que Freja, une icône Chanel (et égérie d'Isabel Marant) est brésilienne. Elle est danoise. Et oui, les danoises brunes ça existe.

freja-beha-erichsen.jpg


Les commentaires sont fermés.