UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2010

L'esprit du sport

Samedi je suis allée au Stade de France pour le test match France-Australie. J'y ai emmené mon neveu qui a bien tenu le coup malgré le froid.

Nous avons eu la chance de voir du très bon rugby vu que l'Australie a marqué 7 essais ! Le premier fut marqué à 5 minutes à peine du début du jeu, mais à la mi-temps le score était à égalité 13-13 ce qui nous laissait quelque espoir. Mais à la deuxième mi-temps ce fut un festival. Un monsieur assis juste à côté de nous de l'autre côté du grillage était dégoûté. J'avoue que j'avais peine pour lui. Et nous avons commencé à entendre les sifflets et les "boooh" de dépit du public du stade de France. Alors là j'étais très étonnée.

Je ne suis pas une habituée des compétitions sportives. Disons que les rares compétitions auxquelles j'ai assisté c'était des régates (de loin, sur une côte) ou alors des matchs de tennis amateur ce qui était particulièrement ennuyeux vu que j'étais censée ne pas faire de commentaires ou alors de parler à voix très basse pour éviter de déconcentrer les joueurs (au club des amis des Préfailles... retrospectivement ça me fait bien rigoler !).  Je ne parle pas de l'unique compétition d'escrime auquel n'assistaient que les parents des enfants compétiteurs. Là il est vrai que les juges ont fort à faire pour calmer certains parents qui incitent leurs enfants en criant "Tue-le, tue-le !"

Donc, alors que la pauvre équipe de France est littéralement écrabouillée par des Wallabies qui, eux, s'amusent comme des fous, je ne trouve pas ça très sport de continuer à enfoncer mon équipe en les huant. Il y a bien eu une petite Marseillaise vers la 68ème minute, mais c'est tout. Et comme me le faisait remarquer mon neveu, il n'y a eu qu'une seule holà.

Nous étions bien contents pour la trentaine d'Australiens présents dans le stade (dont 15 environ, juste dans la tribune au dessus de nos têtes).  A partir du 2ème essai de la deuxième mi-temps l'enthousiasme nous a gagnés ! Nous applaudissions à tout rompre à chaque action australienne. Nous trouvions les Wallabies exceptionellement rapides. Mais y avait-il besoin de fustiger si durement les Français qui n'y pouvaient rien ? Moi j'aime être fair-play, quand tout va mal, il faut être du côté des perdants.

Je vous renvois au site http://www.rugbyrama.fr/rugby/test-matchs/2010/france-australie_mtc426200/live.shtm qui vous donnera un résumé minute par minute du match comme si on y était. A la 75ème minute :  "C'est terrible... Les Bleus sont complètement K-O debout !"

Ma foi, c'était exactement ça.

Ci dessous : Ashley Cooper et une tentative d'obstuction par Dusautoir. Photo L'Express.

613525_australia-s-ashley-cooper-challenges-france-s-dusautoir-during-their-friendly-rugby-match-in-saint-denis.jpg

Les commentaires sont fermés.