UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2011

La petite gitane de Dieu

Il y a quelques jours, en marge de toutes les dépêches marquées violemment URGENT dans l'AFP, je lis un court reportage de Daphné Benoit qui a été touchée par un personnage en marge de cette grande histoire qui est en train de s'écrire au Maghreb.

Le 9 mars, au poste frontière de Dehiba, en Tunisie, elle remarque au volant d'un 4X4 traînant une caravane, "une Britannique aux cheveux courts grisonnants qui s'avance pour entrer en Libye, afin de "prier pour la paix".

"Après avoir traversé le Maroc, l'Algérie et la Tunisie, elle tente de convaincre les policiers de la laisser passer, dans un français approximatif. Sa silhouette menue émerge à peine d'un gros pull bleu informe et d'un ample pantalon. Elle ne veut pas donner son nom et se présent seulement comme "la petite gitane de Dieu". [...] "Vous êtes toute seule?" s'étonne l'agent. "Non, je suis avec Allah", répond tout sourire la femme d'une quarantaine d'années en pointant un doigt vers le ciel. Elle dit avoir eu une révélation il y a cinq ans, depuis elle a arrêté de fumer et de boire. Autour d'eux, balayée par le vent, une zone désertique ponctuée de plateaux rocheux couleur ocre, façon western. "Je suis chrétienne. Je viens prier Dieu pour qu'il nous donne la paix pour faire cesser les violences", explique-t-elle. des autocollants en forme de fleurs ornent la carrosserie de sa voiture bleu foncé immatriculée GB. Une bible est posée sur le tableau de bord. Eberlués les douaniers la laissent avancer, non sans prédire qu'elle sera probablement refoulée et forcée à faire demi-tour. "C'est Dieu qui décide", commente juste la Britannique, aide à domicile pour personnes âgées quand elle n'est pas sur la route."

Effectivement, elle va se faire refouler mais les douaniers tunisiens vont l'autoriser à rester sur le parking attenant. Daphné Benoit lui demande quelle est sa prochaine étape. Elle l'ignore. Sa destination finale ? Israël. "Dans quelques semaines, quelques mois", sourit-elle.

Plus tard un autre véhicule tout terrain s'arrête. Cette fois-ci il s'agit d'un écrivain japonais Tagashi Higaki. Il a réservé un hôtel à Tripoli mais il sera refoulé lui aussi.

J'ai trouvé ces deux histoires magnifiques. Je pense aussi qu'il n'y a pas besoin d'aller aussi loin pour faire ce genre de rencontres étonnantes. Cependant, elle sont encore  plus savoureuses étant donné le contexte dans lequel elles se passent. En tout cas, je remercie la jeune journaliste de l'AFP Daphné Benoit d'avoir pris la peine de la raconter. Elle a été touchée visiblement par cette Anglaise excentrique. Je me dis qu'il n'y a que les Anglaises pour faire des choses comme ça.

L'histoire a été reprise par l'Orient-le Jour, quotidien libanais, la Dépêche et la Libre Belgique.

gitane de Dieu.jpg

 

 

 

 

La caravane de la "petite gitane de Dieu" - Joël Sarget AFP

16:49 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.