UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2012

La méchante reine suite et fin

Nous avons finalement eu notre dernière réunion pour restituer les résultats de l'expertise. Depuis mars il était temps !

Les expertes viennent, malheureusement pour nous l'Inspectrice du travail et le médecin ne peuvent être là. Tant pis. Tout est fixé pour 15 heures lundi.

A 13 heures alors que j'essaye vaguement de me préparer un déjeuner, ma DRH m'appelle pour m'annoncer, un peu gênée, que la Directrice générale et son prince consort ne seront pas là. Une sombre histoire de rendez-vous. Je ne suis pas très contente de l'apprendre 2 heures avant la réunion et j'ai presque envie de la reporter, mais ma DRH en a déjà parlé avec une de mes camarades, celle qui exerçait le mandat de secrétaire juste avant moi, qui a dit qu'elle était d'accord pour que la réunion ait lieu quand même. Donc ma marge de manoeuvre est nulle. Décidemment nous sommes vraiment des naines...

Donc à 15 heures, nous nous retrouvons dans la salle du conseil au dernier étage, avec sa belle vue sur Paris. Les expertes font leur compte-rendu dans le calme et l'ordre. Une discussion s'en suit, constructive et intéressante. C'est fort dommage que ma Directrice s'en soit privée. Au bout de deux heures, les expertes s'en vont. Nous prevenons la Directrice générale qu'elle peut venir. Nous sommes tombées d'accord sur le fait de diffuser la synthèse que les expertes nous ont lue et commentée (8 pages) et que nous ne diffuserons pas le rapport. Je rappelle que ce rapport existe, qu'il n'est pas modifiable et qu'il est conservé dans les archives du CHSCT. Je le tiens à disposition du qui voudra le consulter. Mais qui lira 67 pages assis à côté de toi ma chère ? Effectivement...

notre Directrice arrive. Ronds de jambe, blablas, oui voici les propositions que nous comptons faire dit-elle en lisant un document. Bon, la réunion peut se passer de moi ? Oui oui ma Reine, vous pouvez y aller. Je demande au Prince consort pourquoi il n'a pas été possible de nous envoyer le document qu'elle nous a lu avant la réunion. On en parle depuis 15 jours au moins... C'est seulement un brouillon, et de toutes façons il vallait mieux attendre la restitution des résultats par les expertes, me répond-il en regardant la table... Ah ! Au moment où la Reine se lève je lui dis que je déplore d'avoir appris son absence deux heures seulement avant le r-v. et que je trouve fort dommage qu'elle n'ait pas assisté au compte-rendu des expertes. Elle fait à peine mine de s'offusquer et me lance "j'avais un r-v très important, à l'Elysée (petit rire), mais pas avec celui à qui vous pensez." Dieu merci, pas notre nouveau président tout de même !

La Reine nous prends vraiment pour des naines et pour des idiotes. J'apprendrais par la suite que mes camarades y ont vraiment cru.

Moi ça y est, je suis passé du côté du chasseur. Le rapport a été posté avec une gentille bafouille à la Directrice du cabinet de notre nouvelle ministre. Un ami l'a déjà fait parvenir à quelques personnes influentes qui se le passent de main en main, il est arrivé de cette façon à Matignon. Maintenant, il me reste à le transmettre au bas peuple, celui que la Reine ne juge pas assez responsable et intelligent pour le lire. Un ami d'un ami - hacker - m'a conçu une adresse e-mail anonyme intraçable. Ce n'est plus Blanche Neige, c'est Star Wars !

old_red_jalopy_star_wars_poster_wrestling.jpg

Les commentaires sont fermés.