UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2015

Soeurs

Je m'intéresse aux ressemblances entre frères et sœurs depuis toujours. Plus particulièrement les liens entre sœurs car je n'ai pas de sœurs et suis entourée d'amies, cousines, tantes qui elles sont des soeurs.

Par je ne sais quel hasard tortueux du net, je suis tombée sur un lien qui me fait découvrir le travail de Nicholas Nixon photographe américain né en 1947. Il a photographié sa femme, Bebe (la troisième à partir de la gauche), avec ses trois soeurs, tous les ans depuis 1975.

Voici ce que ça donne :

Nicholas_Nixon_BrownSisters_003-717x570.jpgNicholas_Nixon_BrownSisters_009-715x570.jpgNicholas_Nixon_BrownSisters_0041-717x570.jpg

07_Brown-Sisters-1976.jpg

Nicholas_Nixon_BrownSisters_006-716x570.jpg

 Nicholas_Nixon_BrownSisters_0014-717x570.jpg

Nicholas_Nixon_BrownSisters_011-717x570.jpg

Nicholas_Nixon_BrownSisters_0051-717x570.jpg

Nicholas_Nixon_BrownSisters_018-712x570.jpg

 Nicholas_Nixon_BrownSisters_0081-717x570.jpg

Nicholas Nixon explique dans une interview filmée (que vous pouvez visionner en copiant ce lien : http://www.goodnet.org/articles/stunning-40year-family-portrait-4-sisters-video) que l'expérience a commencé parce qu'il n'aimait pas trop aller passer le week-end dans la famille de sa femme. N'étant pas très à l'aise dans ces situations où il faut socialiser, il apportait toujours des livres afin de ne pas s'ennuyer. Un jour il leur propose de les photographier. C'était la première fois que la chose était faite d'une façon très spontanée, sans être obligées de poser, sourire et avoir l'air parfaites et les sœurs ont été contentes de l'expérience. Quand elles ont vu le résultat, elles ont été d'accord pour recommencer l'année d'après et tous les ans.

Les sœurs ont voulu changer l'ordre dans lequel elles posaient, celles qui étaient à l'extérieur voulaient se retrouver au centre de la photo. Il a réussi à leur faire comprendre que ce serait intéressant de rester toujours dans le même ordre, de lui faire confiance, à lui, le photographe. Il a pris les photos dans l'ordre qu'elles souhaitaient, leur a montré les planches contact pour qu'elles comprennent que le groupe tel qu'il était composé à l'origine fonctionnait mieux. Il explique que lorsqu'on se fait prendre en photo il faut accepter d'être vulnérable et ainsi faire confiance au photographe.

Voici le résultat, qui est tout à fait étonnant par la durée dans laquelle le projet s'inscrit.

http://www.nytimes.com/interactive/2014/10/03/magazine/01-brown-sisters-forty-years.html?ref=magazine&_r=0

https://fraenkelgallery.com/portfolios/brown-sisters

 

18:29 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

C'est pas mal: j'aime bien l'idée et qu'il ait réussi à s'y tenir sur la durée. Ca m'a rappelé, dans un genre différent bien sûr mais avec cette idée d'un travail dans le temps, le film "Boyhood" qui suit un jeune garçon et sa famille pendant 12 ans, filmé dans la continuité réelle avec les mêmes acteurs. J'ai bien aimé ce film et cette démarche. Voir et se voir vieillir c'est une idée intéressante. A un niveau plus intime et limité, j'essaye dans un album de coller chaque année une photo de moi...avec les photos numériques ça devient plus compliqué! On a moins de photo papier.

Écrit par : marie-andrée | 30/04/2015

Et aussi, dans le même ordre d'idée, le formidable documentaire: "Que deviendront-ils ?" qui avait été diffusé sur France 2 je crois. Il suivait une classe de 6ème pendant 10 ans.

Écrit par : freezerman | 10/08/2015

Les commentaires sont fermés.