UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2016

Ne cours pas, tu vas tomber et te faire mal

Est-ce parce que je suis en plein dans l'oeuvre d'Annie Ernaux, qui est un auteur majeur du 20ème siècle en plus d'être féministe - mais je suis en ce moment encore plus sensible à tout ce qui enferme les filles dans un rôle qui les limite.

En rentrant du marché, passage St Bernard pavé et sans aucune présence de voiture, je croise une mère d'Afrique du nord avec sa petite fille de 3 ans. Maman lourdement chargée qui marche doucement, petite fille qui dans le passage désert se met à courir, pas très vite je vous assure, mais à courir tout de même, devant sa mère.

"Arrête, Luna, ne court pas, tu vas tomber.  Si tu tombes tu vas te faire mal !" La petite fille à chaque fois se retourne et continue de courir, mais doucement. Rien à voir avec les démarrages de ma nièce Luce au même âge sur le trottoir de la rue St Quentin...

Et la maman qui continue d'une voix bien fatiguée, non Luna, ne court pas, tu vas tomber et te faire mal. Elle lui a dit au moins cinq fois, qu'elle allait se faire mal...

Moi ça m'a désolée. J'aurais aimé qu'elle lui dise juste d'attendre sur le trottoir pour traverser, ou de faire attention aux crottes de chien, le seul danger réél du passage St Bernard.

En même temps, la petite n'écoutait pas trop, elle a continué à courir, doucement, mais à courir. Et au bout des 25 mètres du passage elle a sagement attendu que sa mère arrive et pour faire attention aux éventuelles voitures.

Pour moi, c'est comme ça que ça commence. A trois ans tu ne dois pas courir. A douze tu as tes règles et tu ne dois pas nager. Tu ne dois pas crier. Tu parles trop fort. Tu ne dois pas te faire remarquer...

Je recommende à tous la lecture de l'excellente série "Les Culottées" de Pénélope Bagieu qui sortira bientôt en BD :

http://lesculottees.blog.lemonde.fr/

Maya Angelou "Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage", 1969

Elena Gianini Belotti "Du côté des petites filles", 1973

Annie Ernaux "La femme gelée", 1981

images.jpg

 

Commentaires

moi aussi c'est le genre de remarque qui a le don de m'énerver...c'est bien de faire des expériences et au pire si l'enfant tombe il ou elle se relèvera. mais je n'assimile pas forcément l'attitude des parents au fait qu'il s'agit d'une fille: au square je remarque que garçon ou fille les enfants portent un casque pour faire de la patinette ou du tricycle (c'est dangereux ce mode de transport, d'ailleurs je ne sais pas pourquoi on leur en offre s'ils ne peuvent pas aller un peu vite avec...)et qu'on leur dit de ne pas courir, ne pas se salir etc...mais c'est vrai que les filles sont peut-être plus empêchées que les garçons.
et je rejoins ton avis sur A.Ernaux c'est une écrivaine importante!

Écrit par : marie-andrée | 20/06/2016

Les commentaires sont fermés.