UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2010

Echappée belle

Je suis allée à la campagne ce week-end.

Et voici le jardin potager de Marie-Elisabeth.

Oignons, cosmos, zinnia et LA cabane avec sa botte d'oignons et le bout de miroir.

DSC_0034.JPG

DSC_0019.JPGDSC_0026.JPG

22/05/2010

Portraits de chiens "célèbres"

Un ami connaissant mon snobisme et mon amour des chiens me conseille vivement d'aller voir une exposition qui se tient en ce moment même au Musée de la Chasse. Ce musée se trouve dans le Marais, dans un bel hôtel attribué à Mansard et je me dis que ce serait une excellente occasion de le découvrir.

Donc, jeudi après-midi ayant une journée de libre je m'y pointe.

Le lieu est effectivement très beau. On y accède par le 60 rue des Archives. On entre dans une cour carrée, typiquement XVIIe avec ses grande fenêtres à petits carreaux au bois peint en bleu clair Versailles. les portes vitrées modernes sont ornées de magnifiques poignées en bronze. A l'intérieur, toutes les rampes, les appliques et les lustres sont réalisés en bronze par le même artiste contemporain brésilien. Que l'on aime ou pas, on ne peut rester indifférent à la qualité de l'ensemble.

A l'étage on entre dans une grande salle entièrement tapissée de grandes photos carrées sur fond noir, détourées avec un grand soin digitalement, de chiens pris de face. Il s'agit de chiens de race,de toutes variétés, avec une certaine prédominance pour le labrador. La pose est identique pour tous. Les portraits sont strictement exécutés sur le même modèle : cadrage réduit au « visage » de l’animal, modèle photographié de face et sur fond noir, tirage de 100 cm par 100 cm. Au lieu de représenter tout le corps du chien comme on le fait habituellement, Antoine Schneck se concentre sur sa tête et son regard. "S’il choisit d’appliquer un mode de représentation traditionnellement réservé aux portraits des humains, c’est pour mieux exprimer la « psychologie » de l’animal. " nous explique la brochure. mais du coup, l'échelle n'est pas respectée. Le yorkshire aura la même taille qu'un berger belge ou un bichon.

Il y a en tout 69 chiens et un chat ! D'ailleurs c'est très étonnant de tomber, dans cette pièce qui fait penser un peu à une galerie des batailles mais canine, sur une tête de chat. Fascinant d'ailleurs, un chat écaille de tortue avec de grands yeux verts émeraude.


SanteVet_-_Photographies_Antoine_Schneck_-_Musee_de_la_Chasse_et_de_la_Nature_3_s.jpg


Les photos sont tout à fait remarquable, et l'effet de masse est étonnant. Après, quand on entre dans les détails, quand on commence à regarder les noms des chiens c'est là que ça devient très amusant. Je constate que la pipolisation atteint même les animaux. Car nous n'avons pas affaire à des chiens lambda, Oceane Martin ou Chouchou Pereira. Ci-dessus nous pouvons reconnaître Moujik IV Saint Laurent (bouledogue) et Caramel Aillagon (Cavalier King Charles).

Nous avons Alphonse Mitterrand, le beauceron bas-rouge de notre ministre de la culture.Alphonse.jpg

Nous avons aussi Thélème Pingeot, un labrador blond, Typhon et je ne sais plus comment Giscard d'Estaing (deux labradors noirs) ainsi que Diego Donnedieu de Vabre. Je constate que Chirac a eu le bon goût de ne pas faire photographier Sumo.

Je remarque qu'en politique on aime bien le labrador. On se souvient du Labrador noir de François Mitterrand (sa fille continue mais avec un blond). Giscard d'ailleurs semble abonné au Labrador. L'Express publie cette photo, à l'Elysée (ça fait un bail) et la légende dit "Le président de la République avec son labrador Jugurtha" ... valery-giscard-d-estaing-et-jugurtha_106.jpg

J'ai quelques doutes quand à la race, je pense qu'il s'agit plus d'un braque de Weimar et que l'Express s'est trompé. On reconnait sur cette photo que j'ai trouvée sur le site de l'Express, Mireille Mathieu et d'autres artistes qui ont participé à l'arbre de Noël de l'Elysée. Le pauvre Jugurtha m'apparait être un peu effrayé... Je le serais à moins.

Quelques noms de ces chiens VIP : Loopy Auteil, Uma Adjani, Leda Lambert, Touchstar New Zealand Locicero Vanio. C'est vertigneux. Ca me rapelle les photos des rallyes à la fin de Point de Vue et Images du monde. Avec tout ces noms à tiroirs ou à tirets.

Je vous conseille d'aller sur le site du photographe afin de mieux comprendre son travail qui est,  en dehors du sujet traité ici, très intéressant : www.schneck.fr

Sur le site de l'Express on peut visionner un diaporama très amusant sur les grands de ce monde avec leur "compagnons à quatre pattes".

http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/actualite/politique/les-grands-de-ce-monde-et-leurs-petits-compagnons_753663.html?p=10

Quant au Musée de la Chasse et de la Nature, je recommande chaudement sa visite. L'hôtel possède des collections permanentes de très haute qualité (des Chardins et Rubens sublimes). Par ailleurs le cadre est magnifique. Ce qui est plus intéressant ce sont les expositions d'art contemporain, qui très subtilement se mélangent aux oeuvres plus traditionnelles. Ainsi, une petite pièce entièrement occupée par une oeuvre un peu inquiétante de Jan Vabre: des chouettes grands duc tapissent le plafond d'un cabinet de curiosité et leurs yeux en verre vous scrutent, mais il s'agit de yeux humains.

Quelques images de ce lieu insolite recueillis sur un site charmant  : http://bleu-gris.fr

bedroom.jpgchassenature1.jpgchassenature2.jpg



 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette dernière photo vient du Musée de la Chasse.

On y voit un cerf naturalisé. C'est très frappant, en entrant dans la salle où se trouve un tableau de Derain et de magnifiques tapisseries du XVIe siècle, de pouvoir presque toucher cet animal qui est magnifique. Dans la même pièce, on trouve aussi un loup. Plus haut, à l'étage, un renard dort sur un fauteuil Louis XIV. C'est plein de petites touches similaires qui rendent les lieux magiques.

mus-auj.jpg

 

 

05:10 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (2)

11/05/2010

la campagne de la Ratp

J'ai été intriguée par la nouvelle campagne de recrutement pour la Ratp, surtout cette image :

ratp-2.jpg
Il s'agit d'une photo de Christophe Boulze.

Tout d'abord je suis très heureuse d'apprendre que la personne photographiée est un authentique agent RATP. Je la trouvais trop mignonne pour être vraie. La qualité de la photo, l'exemplarité de l'image, m'ont rapellé l'iconographie sino ou russo communiste.

Voyez plutôt :
30051000779873.jpg30051000782893.jpg30051001317871.jpg

Les photographes occidentaux qui sont allés en URSS ou en République populaire de Chine n'ont pas pu faire autrement que d'être sciemment ou inconsciemment influencés par cette iconographie.
Voyez plutôt. Ici ce sont 4 clichés d'Eve Arnold, Magnum.

LON12316.jpgLON12329.jpgLON12340.jpgLON13166.jpg




NYC12543.jpgNYC12549.jpg
PAR82536.jpg
PAR132225.jpg
J'ai volontairement mélangé les pays et les époques, le noir et blanc et la couleur.

Finalement, la campagne de la Ratp est étonnante. Elle est centrée sur l'élément humain, son personnel, la notion de service, mais nous rapelle à tout moment que nous sommes des clients et que tout se paye. Quand on parle avec des "agents" RATP, ils déplorent tous la rationalisation des postes, le manque de personnel, l'abandon de certaines missions de service public, le manque d'argent. Mais dans sa communication, la RATP reprend à son compte les canons du collectivisme. Est-ce involontaire ? Je ne le crois pas. Le brief de l'agence de publicité qui a été chargée de cette campagne  a certainement été très précis, par contre, dans sa réalisation, je pense qu'il y a un second degré qui a echappé à tous.
Personnellement, je trouve la photo très belle. La lumière est magnifique. Avoir choisi de faire la prise de vue en extérieur est une idée de génie. Le ciel est bleu. Le regard, pour être tout à fait dans les schémas de l'époque, aurait du être tourné vers la droite, qui symbolise l'avenir. Là, elle regarde au loin, c'est certain, elle est fière de son travail, mais elle regarde à gauche, donc vers le passé.
Il y a 5 ans la campagne de recrutement était totalement différente. Les photos étaient plus abstraites, l'environnement de travail était volontairement gommé, et les photos étaient toutes en noir et blanc.
2773_1.jpg

19:18 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (2)