UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2009

Quand le rédac chef se prend pour Spielberg ou Chereau, c'est selon

Nous l'avons compris, nous travaillons dans le quotidien. Notre travail s'apparente un peu au kleenex. Il n'est permanent que dans sa répétition quasi immuable, jour après jour, mois après mois, année après année (si Dieu nous prête vie, ou Sarkozy, c'est selon).

Donc, un journal qui dure 10 minutes, ce n'est pas Guerre et Paix. Mais au moment où il est fait, c'est la chose la plus importante au monde pour le Rédac chef qui le signe ! Au nom de cette importance il fait régner un stress pas possible en régie, il saute partout, gueule sur l'opérateur synthé car le DEKO a planté en gros 10 minutes avant l'antenne et que du coup "son" banc titre est en péril. Le drame. Finalement tout s'est très bien passé, dans le sens que le JT a bien été fait à l'heure et dans les temps. Mais que d'énervement.

La semaine dernière, le carrefour de la rue Faidherbe avec le Fbg St Antoine était bloqué pour le tournage d'une scène du prochain film de Chéreau. Romain Duris positionné devant le Crédit Mutuel devait assister à un accident : une moto renversait un piéton sur le passage clouté. Toute l'équipe était en place, figurants, cascadeur, acteurs, éclairage, preneurs de son, caméras etc, dans le froid depuis 19 heures. Ils ont terminé leur travail vers 4 heures du matin. Dans le calme et la meilleure organisation possibles. Chacun était à sa place. Malgré le froid, la faim, la fatigue, car c'était un des derniers jours d'un tournage difficile qui s'est terminé aujourd'hui. Chéreau attentif et poli avec tout le monde.

Et bien j'aimerai que nos Rédac chefs prennent la peine d'aller faire des stages de patience dans ce genre d'environnement. Disons, que même en télé, nous faisons tous partie d'une équipe. C'est un des charmes de ce métier. Chaque poste participe à la réalisation d'une émission quelle que soit sa durée ou son importance. Chacun a son rôle à jouer. Chacun est à sa place.

Le Rédac chef devrait apprendre à rester à sa place.

Bonaparte.jpg

Les commentaires sont fermés.