UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2009

La Marquise et les cheveaux

Ce matin l'AFP nous parle, entre autres choses, des ventes de yearlings de Deauville. Sur quatre jours, du 14 au 17 août, le montant des transactions s'élève à 41,456,500 euros. L'année dernière le montant avait été aussi exceptionnel : 40,750,000 dénotant que "le marché du luxe reste insensible à la conjoncture".

Le prix moyen d'un poulain cette année est de 114,778 euros. Le poulain le plus cher est un fils de Storm Cat (né aux Etats-Unis en 1983 et dont chaque saillie était vendue 300,000 dollars), il a été acheté par le cheikh Mohamed Al Maktoum 900,000 euros.

Ce même cheikh dubaïote a déboursé en tout 3,30 millions d'euros pour acheter 7 poulains. Son frère le Cheikh Hamdan Al Maktoum a dépensé 4,190 millions d'euros pour 20 yearlings. Et en troisième position, une grande dame espagnole, la marquise de Moratalla a acheté 19 poulains pour 2,730 millions.

Je me suis intéressée à cette dame. Au fait, elle élève des chevaux de course et les fait courir. Elle joue au bridge à Biarritz et également au golf. A part ça, je ne sais pas ce qu'elle fait dans la vie. Finalement, les vrais riches sont discrets. J'emplois à dessein l'adjetcif "vrai", on ne parle pas de tomates italiennes cette fois-ci, mais d'aristocrates fortunées. StormCat.gif

 

Storm Cat, dans son ranch du Kentucky, jouissant d'une retraite paisible.

11:35 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.