UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2009

Soirées "nomades"

 

C'est la rentrée. Voici ce que me propose la Fondation Cartier :

Promenades sociologiques par Alain Milon / Sociological Walks by Alain Milon

Les jeudis 10 sept., 8 oct. et 5 nov. à 19h / On Sept. 10, Oct. 8, Nov. 5, at 7 p.m.Visites guidées / Guided tours (in French)

Le philosophe Alain Milon invite à une promenade sociologique entre les XIe et XXe arrondissements de Paris.
Plus d'informations.

The philosopher, Alain Milon, invites visitors on a sociological stroll around Paris’ 11th and 20th arrondissements.
More information.

Réservation et prévente obligatoires du lundi au vendredi de 9h à 18h.  Service des publics : tél. +33 (0)1 42 18 56 67

Reservation and advance order obligatory from Monday to Friday, 9 a.m. to 6 p.m.
Visitors' Department : tel. +33 (0)1 42 18 56 67

Photo © Alain Milon
Pof.pngC'est dans le cadre de l'exposition sur le graffiti et l'art dans la rue que j'ai d'ailleurs très envie d'aller voir.

Donc, maintenant que vous avez le contexte, je pense que vous pouvez facilement concevoir la teneur de ces vsites avec le philosophe Alain Milon. J'aime beaucoup la traduction anglaise de promendade, "stroll". Stroll donne plus l'idée de déambuler sans but précis que le français promenade. En anglais pour dire promener on dit "walk". Par ailleurs, marcher facilite la pensée. Dans nos souvenirs de terminale nous avons appris les philosophes peripateticiens. La promenade me paraît, à mes yeux, bien plus structurée qu'un "stroll". En tous les cas, je trouve ça très amusant. Voici des quartiers qui étaient populaires, qui le restent encore un tout petit peu, qui habritent différentes populations et qui maintenant font l'objet de divertissements intellectuels pour des personnes qui probablement n'y habitent pas, à part le philosophe en question.

Nous sommes au coeur du boboland. Quoi qu'on en dise.

Mais en allant chercher qui est ce monsieur, je constate qu'il a fait des recherches très intéressantes sur la cartographie, ou la représentation de l'espace dans lequel nous vivons, sur la notion de territoire. Il y a notamment un lien vers un site qui parle des "stick charts", des cartes faites avec des brindilles par les indiens d'Océanie.

stckchrt14_ChronosMaxSize.jpgIl amorce une reflexion sur l'imaginaire, la représentation du monde et la carte qui est tout à fait enrichissante et demande un peu de temps pour l'approfondir.

Donc voici que de quelque chose que je considère comme vraiment périphérique - la promenade sociologique dans mon quartier, le 11ème - nous atteignons une dimensions toute différente qui nous permet de changer de point de vue sur le monde. Là peut-être que j'y vais un peu fort.

Je vous conseille, pour ceux qui ont le temps, de prolonger la lecture, d'amorcer donc un voyage vers de nouveaux horizons de la pensée en commençant par là :

http://www.groupechronos.org/index.php/fre/blog/l-imaginaire-des-cartes

 

Et pour voir la tête d'Alain Milon et surtout l'entendre :

http://www.lehub-agence.com/site.php?rub=3&ssrub=3&id=204952

Voilà.

 

 

09:38 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.