UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2013

Fatigue

Je m'étais déjà adaptée - plus ou moins - au smartphone... L'écran tactile continue à inventer les mots et à envoyer des messages que la langue française réfuterait, mais bon, je m'habitue.

Maintenant, j'ai essayé d'installer ma nouvelle unité centrale. Après réflexion, et comparaison des prix, je décide de rester en mode PC. Somme toute, j'ai une imprimante qui marche et un écran magnifique. Je n'ai pas grand chose à acheter...

Je me décide 4 mois après l'achat, à finalement déballer l'objet, un ACER "Aspire"... Je débranche l'ancien PC que j'ai péniblement vidé en transférant son contenu sur un "cloud" (ça m'a pris des semaines). Au moment d'allumer le nouvel ordinateur, mon écran reste noir.

Coup de fil à mon frère expert en informatique, qui m'avait installé ma première unité centrale et qui malgré la distance (il habite Sydney) est parfait comme hotline. Tout d'abord il se moque justement de moi en me disant, mais pourquoi tu ne m'as pas laissé te l'installer quand je suis venu en février ? Et oui, pourquoi me disai-je maintenant. Description des symptômes, explication plausible : le PC ne reconnaît pas le driver de l'ancien écran. Il faudra juste le lui installer une fois après avoir mis en route la machine. "Tu peux essayer de brancher ton écran télé qui bénficie d'un câble HDMI" me conseille-t-il "ou alors un adaptateur pour le port VGA". Effectivement c'est ce que je tente.

Manque de bol, il y a deux ports HDMI sur le PC, un seul accepte la connectique de mon écran. Et le-dit écran reste noir... Je suis très, mais très fatiguée.

Mon autre frère, mobilisé par la détresse de sa soeur aînée, me dit que c'est certainement un problème relativement simple à résoudre et qu'il en parlera à son jeune collègue Alex, mage en PC et conclut : la prochaine fois achète un MAC, c'est moins galère. Je crois qu'il a raison. Un ami cher vient de me prêter un petit IBook, et, mise à part la lenteur de la connexion internet (qui ne change pas trop de ce que j'avais avant...) c'est quand même d'une simplicité minérale.

Alors je me pose la question. Pourquoi un écran neuf (enfin, en parfait état, qui a été acheté en 2005) ne fonctionnerait-il pas quand on le branche sur un PC acheté en 2013 ?

Vais-je être contrainte à m'acheter un nouvel écran ? En quoi est-il obsolète ? Il est mieux que les HP dernier cri qu'on vient de nous installer au boulot (qui bien qu'ils soient en 16/9eme ont une luminosité et une densité de couleur à chier). 

Demain je demanderai à mes collègues du service informatique l'autorisation de venir me brancher sur un de leurs écrans dans un coin de leur open space. Encore une chose qui m'est difficile : demander un service. Mais pourquoi dois-je me prendre pour un boulet parce que je vais demander aux gars du service informatique s'ils peuvent me donner un coup de main ? Je suis sûre qu'ils le feront volontiers.

Bref. J'attends de voir ce qui se passera vendredi.

La saga continue.

En tous les cas, le coup du Cloud s'est révélé très utile. J'ai retrouvé un document en deux temps trois mouvements et j'ai pu le retravailler. Le jour où le cloud disparaît, j'espère avoir atteint le stade ultime du détachement bouddhique. Tout est un éternel recommencement.

04_10_07_hart_bc1.jpg

Commentaires

Je trouve que pour une qui soit-disant ne s'y connait pas trop, tu te débrouilles bien! Et surtout oui n'hésite pas à demander de l'aide, non tu n'es pas un boulet et re-oui je suis sûre que tes collègues seront contents de te rendre service!
Voilà, c'est dit et écrit.

Écrit par : marie-andrée | 31/05/2013

Les commentaires sont fermés.