UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2015

Etape 1 : arrivée à La Rivière, Gîte des fleurs, chez Martine et Olivier Arcelus

Parvenus finalement à quitter Autun, nous nous dirigeons vers notre gîte. La route monte vers des hauteurs, nous traversons bientôt des forêts de ce que j'apprendrais être des mélèzes et des pins Douglas (je ne suis pas très forte en résineux). Nous passerons à côté d'un lac de retenue près des gorges de la Canche et finalement nous verrons en direction de St Prix, indiqué notre gîte, le Gîte des fleurs !

 

Au fond d'une petite vallée bordée par une rivière nous trouvons un immense jardin paysagé au milieu du quel sont placés quatre petits chalets tout simples au toit végétalisé. Après la route splendide au milieu des forêts, et la découverte de cette vallée de prairies qui me fait penser à la Suisse j'ai un choc tellement le site est enchanteur. Les photos que j'avais vu sur internet ne laissent pas imaginer le charme des lieux.

 

Nous nous avançons lentement le long de l'allée et garons notre voiture près d'une maison très simple à la recherche des maîtres du lieu. Nous sommes accueillis par une cordiale chienne Jack Russel. Après un peu de temps, nous revenons sur nos pas et tombons sur le propriétaire qui désherbait un massif. Sa femme étendait le linge derrière les serres et nous l'avions ratée de peu. Nous comprenons qu'il est pépiniériste. Les tunnels de l'autre côté de la route abritent sa production et tout le jardin a été fait par lui avec ses plantes, comme les toits végétalisés des chalets.

 

 

Chaque chalet a une couleur pour le distinguer des autres et est entouré de plantes de sa couleur. La bordure de massif qui serpente le long du jardin change de couleur en fonction du chalet qui se trouve plus loin. Des bouquets de bouleau rythment cette étendue. Nous sommes dans le chalet rouge, qui est entouré d'érables, d'une petite clématite rose foncé à quatre pétales et d'une autre fleur rose rouge très simple. A côté de nous le chalet vert, avec des prêles, un ginko taillé nain, des poacées élégantes... Plus loin le chalet bleu avec ses massifs d'hortensia et un drôle de sapin bleuâtre... Je suis sous le charme. 

 

Après que sa femme nous eut donné les clés et que nous eussions posé nos affaires nous avons fait un tour du domaine. 

Le plan est un long rectangle bordé par la gauche par la petite rivière et par la droite par le chemin menant à la maison des propriétaires. Le long de cette bande de terrain quatre chalets. Une grande grange a été transformée en salle commune et gîte d'étape. Plus loin un tunnel sous lequel sont entreposées les plantes cultivées par le propriétaire et un peu plus loin un étang avec un ponton et des transats. Tout autour de cet étang, des plantations de conifères, bambous, arbres, et des plantes extraordinaires comme la grande Berce du Caucase, qu'il ne faut plus cultiver car elle devient envahissante m'expliquera Martine Arcelus (son latex est dangereux et provoque des brûlures). A l'autre extrémité, Olivier son mari a défriché une petite prairie près de la rivière pour la transformer en labyrinthe de poacées. Il y a également posé quelques ruches. Sortis du labyrinthe, on progresse le long de la rivière, avec la "mixed border" qui rythme le paysage jusqu'à l'étang. Tout simplement extraordinaire et élégant. Je ne sais pas si les personnes qui louent ces chalets pour quelques jours se rendent compte de l'endroit où ils se trouvent.

 

Le chalet est très simple, en bois, volets peints en rouge, linoléum rouge au sol. Une grande pièce à vivre avec canapé clic clac et cuisine, une chambre avec lit un peu petit de 140 au matelas hélas un peu mou (nous dormirons mal), une autre chambre avec un lit superposé et un petit lit, une salle de bain assez grande avec douche (dont les portes évidemment étaient un peu branlantes !) un cagibi avec machine à laver, aspirateur et seau avec balai serpillière.

Je pense qu'à cinq ont serait devenus un peu dingues, mais à deux ça allait très bien. Par ailleurs je me rend compte qu'il manque de serviettes dans la salle de bain (je pense que j'aurais pu les demander vu qu'il y avait un tapis de bain), que je n'ai pas de film étirable ou de sopalin, ni de torchon dans la cuisine (mais j'en avais apporté un). .. Je suis énervée d'avoir oublié ce genre de choses en faisant les courses ou de ne pas avoir pensé à les emmener depuis Belan.

Tous les accessoires sont rouges et j'avoue que la couverture en polaire rouge, les petits rideaux rouges et les taies d'oreiller également rouges ne me paraissent pas apaiser les sens au moment d'aller se coucher. Je préfère les couleurs pâles ou froides... La prochaine fois je demanderai le chalet bleu ou le vert ! 

 

Ce qui comptait c'était le site exceptionnel, et la beauté du jardin. Nous étions entourés de verdure dans un calme total sans aucune pollution lumineuse ce qui nous permettait d'admirer la lune et les étoiles.

 

Pendant la visite, la chienne Fenouil nous accompagnait. La propriétaire nous expliqua après nous l'avoir présentée qu'elle n'avait pas le droit d'entrer dans les chalets. Elle ne nous ennuya pas et était à la fois cordiale et polie, sachant rester à sa place. 

 

Bref, le hasard fait parfois bien les choses. En effet, mes recherches d'hébergement avait commencé au dernier moment, et mon critère n°1 était la possibilité de payer en chèques vacances. Or les gîtes près des lacs étaient pleins et au bout de quelques mails et coup de fils je commençais à perdre espoir. C'est la propriétaire d'un gîte que j'avais appelé qui m'a conseillé ce "Gîte des fleurs" que je n'avais pas retenu au vu des photos sur leur site. Le prix était vraiment correct (390 euros pour 4 nuits) et j'ai eu la surprise de découvrir un jardin de toute beauté et surtout, la possibilité de faire de splendides randonnées à partir de là où nous nous trouvions sans être obligés de prendre la voiture. Le propriétaire Olivier Arcelus, vous explique comment faire et vous donne une carte ign avec l'itinéraire tracé au feutre noir et plastifiée par ses soins accrochée à un mousqueton et un ruban pour qu'on ne la perde pas !

 

 DSCF6942.JPGDSCF6939.JPG

 

 


DSCF6945.JPGDSCF6944.JPGDSCF6947.JPGDSCF6948.JPGDSCF6950.JPGDSCF6951.JPGDSCF6952.JPG

Salicaire commune.

 

DSCF6954.JPGDSCF6955.JPGDSCF6957.JPG

Un beau carex vert et blanc...

 

DSCF6958.JPGDSCF6959.JPGDSCF6963.JPG

Phlox rose pale

DSCF6964.JPGDSCF6960.JPG

Beau massif d'echinops - ou chardons bleus - butinés par les abeilles.

 

DSCF6967.JPG

Un étonnant pin aux aiguilles panachées, vert et jaune...

DSCF6968.JPGDSCF6969.JPGDSCF6970.JPGDSCF6971.JPGDSCF6972.JPGDSCF6977.JPGDSCF6979.JPGDSCF6981.JPG

La fameuse grande Berce du Caucase, infestante et au latex urticant. Dommage car elle est vraiment très belle...DSCF6983.JPGDSCF6984.JPGDSCF6982.JPGDSCF6985.JPGDSCF6990.JPGDSCF7037.JPGDSCF6991.JPG

Les commentaires sont fermés.