UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2014

Musée Zadkine

Je suis allée hier au Musée Zadkine. Je comprend pourquoi il y avait tellement de monde samedi dernier, c'est petit, ou plutôt, c'est à taille humaine. L'exposition vaut vraiment la peine.

En regardant le livre d'or, j'ai constaté qu'une petite fille de Procoudine Gorski était venue, Anne. 

Les photos ne sont pas imprimées sur papier, mais sont des tirages digitaux sur transparent exposés ensuite sur une plaque retro-lumineuse. C'est ce qui rend les couleurs si vives. Procoudine les projetait à l'époque, ce qui avait un succès fou.

 

Sergueï-Mikhaïlovitch-Procoudine-Gorsky0.jpgSergueï-Mikhailovitch-Procoudine-Gorsky2.jpgSergueï-Mikhailovitch-Procoudine-Gorsky6.jpgSergueï-Mikhailovitch-Procoudine-Gorsky5.jpgSergueï-Mikhaïlovitch-Procoudine-Gorsky410.jpg

Sergueï-Mikhaïlovitch-Procoudine-Gorsky2.jpgSergueï-Mikhaïlovitch-Procoudine-Gorsky-640x460.jpgSergueï-Mikhaïlovitch-Procoudine-Gorsky8.jpg

08:51 Publié dans Art, Photo | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2013

Centre Pompidou

Chris Marker est de retour !

.DSC_0366.jpg

16:51 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1)

15/10/2013

La Fête de la science

C'était dimanche dernier et j'en ai profité pour aller visiter l'Observatoire de Paris, très beau bâtiment à l'architecture tout à fait étonnante datant du 18ème. Deux expos passionnantes et des astrophysiciens à votre disposition pour répondre aux questions. Incroyable! Evidemment, vu mon niveau de culture scientifique, j'étais un peu larguée, mais les explications des uns et des autres étaient si claires que ça donnait illico envie de s'inscrire aux conférences organisées par l'Observatoire.

Dommage que les savants n'eussent point leur nom épinglé sur leur pull ou chemisier, mais juste une étiquette sur laquelle on avait écrit "scientifique"... Je retiens Philippe, radioastronome, dont le travail est d'écouter les étoiles. Et puis il y avait une dame charmante, qui avait coordonné le projet de satellite Gaïa. Gentiment, ils ont sacrifié leur dimanche, pour distraire le badeau.

DSC_0377.jpgDSC_0380.jpgDSC_0382.jpgDSC_0386.jpgDSC_0387.jpgDSC_0385.jpgDSC_0383.jpg

http://www.obspm.fr

 

19:44 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)