UA-63377666-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2015

Musée de Montmartre - Jardins Renoir

Fin août, traînant du côté de Montmartre pour acheter du tissus au marché St Pierre, je passe au Musée de Montmartre qui avait récemment re-ouvert en présentant un nouveau jardin et l'atelier de Suzanne Valadon.

C'est vraiment un des lieux les plus charmants de Paris. Apparemment, très peu de Parisiens provenant de l'Est prennent la peine de s'y promener, fait que m'a révélé la jeune femme de l'accueil qui m'ayant demandé mon arrondissement s'est exclamée que j'étais la première personne du 11ème à avoir fait le déplacement ! Ce qui me permet de lui explique que j'ai des attaches dans le 18ème bien que je n'y habite pas, que d'ailleurs vu les prix de l'immobilier, ça ne risque pas d'arriver et que toutes mes recherches me repoussent toujours plus à l'Est, voire même le grand Est, Pantin etc... Bref. Je lui ai laissé mes mètres de velours et voilage pour me promener dans l'espace Musée que je connaissais, sortir dans le premier jardin, découvrir le deuxième via un passage qui côtoie la petite "jungle" fermée au public, découvrir le jardin côté "Bel Air", et l'escarpolette pendant au platane figurant sur le célèbre tableau de Renoir (qui se trouve au Musée d'Orsay) :

renoir.jpg

 

Bref, on s'y trouve coupé du monde. Ça mérite franchement le détour et l'ennui passager de devoir traverser les hordes de touristes qui errent sur la butte.

 

DSC_0039.jpg

 

DSC_0040.jpg

DSC_0048.jpg

DSC_0050.jpg

 

 

http://www.museedemontmartre.fr/musee-jardins

 

Et le 10 octobre, c'est la fête des vendanges à Montmartre ! Les Jardins seront en fête de 14 à 18 heures ! A ne pas rater!

 

 

 

17:02 Publié dans Art, Jardin | Lien permanent | Commentaires (1)

05/10/2015

Musée du Châtillonnais - Le cabinet de curiosités

La conservatrice du musée du Châtillonnais, Félicie Fougère, a un façon très intelligente de mettre en valeur les collections du musée célèbre pour abriter un chef d'oeuvre archéologique, le fameux vase de Vix.

Le mois dernier, elle a monté avec son équipe une exposition autour de la personnalité de Fernand Daguin, avocat, originaire de Chamesson, également propriétaire du château de ce village, et qui entre 1860 et 1920 a constitué une incroyable collection d'animaux naturalisés. Elle a eu la bonne idée de les insérer au milieu d'objets et de photos conservés par le musée et des conclusions d'une enquête ethnographique menée à la fin des années '60 illustrant la vie du pays au début du siècle. Cette vie sociale était partagée comme l'explique le site du musée, entre "Messieurs", comme Fernand Daguin, les cultivateurs "ceux de la culture" et les "bricoliers", tous ceux qui vivent de et par la forêt... Le tout délicieusement mis en scène comme cette magnifique chouette posée sur un extraordinaire piano au décor oriental.

DSC_0015.jpg

 

Les photos anciennes montrant les différents métiers étaient exposées en regard d'un très beau travail photographique réalisé par une jeune photographe de la région Claire Jachymiak. Ainsi, à côté des journaliers italiens qui travaillaient dans les bois dans les années '20 on découvre les turcs et bulgares qui aujourd'hui travaillent dans les coupes.

2.jpg

9.jpg

12.jpg

 

 

 

Une nouvelle exposition de ses photos commencera en décembre, on pourra y découvrir son travail sur la métallurgie "Des hommes et des lieux : destinées métallurgiques dans le Châtillonnais".

http://www.clairejachymiak.fr/

 

 

 

25/06/2015

Molesmes

Il y a quinze jours je suis retournée en Bourgogne pour assister à la projection d'un documentaire d'un ami. Son frère qui habite la région fait partie d'une association culturelle et la projection avait lieu à Molesmes, à l'invitation du maire.

Chance ou malchance, ce samedi a été la journée la plus chaude du mois de juin, en absolu, peut-être même de l'été !

J'ai découvert Molesmes qui est un très beau village regroupé autour d'une belle abbaye cistercienne, abandonnée à la Révolution.

010bis.jpg009bis.jpg

Nous étions abrités dans une belle salle voûtée, à la fraîcheur exceptionnelle. Pas besoin de climatisation. Malheureusement le son était très réverbéré et vraiment pas adapté à ce genre d’événement, une femme du public me confiait que lors de réunions ou de repas d'associations c'était tout à fait invivable et que personne ne s'entendait ! La salle se trouvait sur la place de l'église, dans le bâtiment que vous apercevez à gauche de la rue qui s'appelle la rue du porche. On comprend pourquoi :

002bis.jpg

Cette arche qui a été cassée et dont on devine le dessin m'a rappelé les portails de certaines villas italiennes baroques du début du XVIIe, comme on peut les voir à Frascati. A droite l'église, avec son double péristyle.

001bis.jpg007bis.jpg005bis.jpg

Le maire a obligé tous les habitants à planter des rosiers et des fleurs au pied des murs d'enceinte de leurs maisons. C'est du plus bel effet.

004.JPG

Ici un Pierre de Ronsard.
012bis.jpg013bis.jpg.014bis.jpg015bis.jpg018.JPG Une Black Baccarat, version grimpante...

019bis.jpg022bis.jpg

024bis.jpg

029bis.jpg028.JPG

030bis.jpg

Une magnifique pivoine arbustive devant cet abris à jardin derrière cette maison dont j'ai admiré la façade avec cette frise probablement XVIIIeme ?

035bis.jpg034bis.jpg

A gauche sur la photo, avec le bouc, le maire de Molesmes et quelques uns des habitants qui étaient venus pour la projection.

DSCF6720bis.jpg

.